Sortir du NUCLEAIRE !!!

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Après le très grave accident nucléaire du japon dont on ne connait pas encore aujourd’hui les dégâts réels et à venir ?, beaucoup de gens prennent conscience de la dangerosité de l’utilisation de l’énergie nucléaire.

Car même si l’électricité nucléaire ne rejette pas ou peu de Co2, le problème de la gestion des déchets et les risques d’accidents sont un vrai problème écologique.

Si l’on veut pouvoir sortir un jour du nucléaire, il faut trouver des solutions alternatives viables, car si beaucoup de français sont d’accord pour sortir du nucléaire, ils sont aussi très nombreux à ne pas souhaiter que le prix de l’électricité augmente, grand paradoxe à la française !!!!

Il n’est pas non plus concevable de se tourner vers des centrales à charbons ou à gaz, les deux génèrent des quantités importantes de Co2 et le prix du gaz monte à une vitesse incroyable (60% de 2005 à 2010).

Pour cela il faut impérativement se tourner vers les énergies renouvelables, qui seul pourront nous garantir un avenir plus radieux que ce que l’on a vu ces derniers jours au Japon.

Il n’existe jamais q’une seule solution pour avancer, tout un chacun aura surement la sienne et c’est très bien, cependant j’aimerais vous parler aujourd’hui d’une des solutions pour que chaque nouveau foyer puisse avoir t une autonomie énergétique.

Cette solution vous avez surement entendue parlé d’elle, c’est:

« L’énergie Solaire »

Il faut savoir q’une installation électrique fonctionnant à l’énergie solaire dimensionnée correctement permet d’économiser de l’ordre de 350 kWh/m².an, en effet, avec une surface de l’ordre de 15 m², ce sont plus de 5000 kWh qui sont économisés annuellement par maison, de plus quand on sait qu’en moyenne une famille de 4 personnes consomme en moyenne 3500 Kwh par an . (hors chauffage et eau chaude sanitaire). Cela permettrait que chaque nouveau foyer soit autonome en électricité avec un excédent à revendre à EDF.

Si demain chaque nouvelle construction de maison individuelle ou local professionnel mets en place des panneaux solaires sur son toit, nous diminuerons énormément notre dépendance à l’énergie Nucléaire dans l’avenir. En 2008 il s’est construit 229 000 maison individuelles soit si l’on se base sur une installation qui va générer 5000 kWh ce sera 229 000 *5000KWh soit 1,15 TW·h soit 5 % de la production d’une centrale nucléaire. Si chaque année on fait la même chose les centrale disparaitrons au fils du temps.

Maintenant, parlons de l’énergie solaire…..

Pour estimer le potentiel de l’énergie solaire, il faut savoir que l’énergie émise par le soleil et reçue par la terre en environ une heure devrait permettre, si elle était récupérée en totalité, de pourvoir aux besoins énergétiques de l’humanité pendant un an. En théorie, un carré de panneaux solaires de 344 km de côté (120 000 km²) pourrait couvrir la totalité des besoins mondiaux en électricité : le rendement d’une installation photovoltaïque étant estimé entre 15-17 % (en 2007 en Europe) soit 160 kWh/an/m²  avec des besoins estimés dans le cas de la France (500 TWh), il faudrait qu’elle ait 56 km de côté (3 100 km²).

Il faut savoir aussi quand même que d’une manière générale, si l’ont utilisait la totalité de la surface des toitures existantes, correctement exposées et couvertes de panneaux, cela pourrait suffire à satisfaire la totalité des besoins mondiaux en électricité.

Il est bien évident que l’objectif aujourd’hui n’est pas de couvrir l’intégralité de nos surfaces de toit pour résoudre le problème pour sortir du nucléaire. Cependant avec un peu de volonté ont pourra diminuer notre dépendance envers cette énergie dangereuse pour l’humanité.

Alors comment récupérer l’énergie solaire ?

Avec des panneaux solaires

Tout d’abord lorsqu’on dit « panneau solaire », on pense souvent photovoltaïque. Or, les panneaux solaires englobent également les capteurs solaires, des dispositifs permettant de capter l’énergie du soleil afin de chauffer de l’eau à des fins sanitaires, ou même pour chauffer de l’air. En France, le chauffe-eau solaire est probablement le panneau solaire qui est amorti le plus rapidement, tout en limitant l’investissement de départ.

Plus précisément :

  • les panneaux solaires thermiques, appelés capteurs solaires thermiques ou simplement capteurs solaires, qui piègent la chaleur des rayonnements solaires et la transfèrent à un fluide caloporteur ;
  • les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques ou simplement panneaux solaires, qui convertissent la lumière en électricité. Le solaire photovoltaïque est communément appelé PV.

Si l’on couple les panneaux solaires photovoltaïques avec les panneaux solaires thermiques, nous sommes autonomes en électricité et eau chaude sanitaire. De ce fait les économie d’énergie sont encore plus importantes.

Certains vont dire cela coute cher ?

Oui l’investissement de départ d’une installation coute après crédit d’impôts de l’ordre de 10 000 euros et l’installation de panneaux solaires thermique autour de 4000 euros ( de plus en plus de constructeur offre le pack eau chaude sanitaire solaire).

Mais si demain chaque construction intègre les panneaux solaires photovoltaïques, le cout sera rapidement divisé par moitié comme ont l’a vu avec les panneaux solaire thermique qui coutaient prés de 10 000 euros il y a encore 3 ans et 4000 euros aujourd’hui.

C’est aussi se protéger en acquérant une autonomie énergétique partielle ou totale, vous mettant à l’abri des flambées des prix de l’énergie de ces dernières années. EDF a demandé ces derniers jours une augmentation de 5% par an . Le gaz à augmenté de 60% en 5 ans.

Certains diront aussi que les panneaux solaires photovoltaïques ne sont écologiques ?

Du point de vue du bilan en dioxyde de carbone, sur un cycle de vie de 20 ans, l’émission de CO2 par kWh électrique produit par un panneau photovoltaïque représente selon le type considéré de 7 à 37% des émissions par kWh produit par une centrale thermique classique..

Sur une région comme l’Auvergne, un panneau solaire produit entre 9 à 14 fois l’énergie qu’il a consommé pour sa fabrication.

Pour ce qui est du recyclage :

En juillet 2007, l’association “PV Cycle” a été créée afin d’améliorer les procédés de fabrication, les rendre moins énergivores et de limiter les déchets.

Les membres de l’association qui représentent environ 85% du marché photovoltaïque européen se sont entendus pour lancer en 2010 la reprise et le recyclage gratuits des modules photovoltaïques en fin de vie.

Un module photovoltaïque est essentiellement composé des matériaux recyclables (verre et métal). Cependant, le problème est plus délicat, lors de la récupération du silicium et aussi en faible quantité, du plomb et du cadmium. L’objectif à l’horizon 2015, est de collecter 90 % de déchets et de recycler un minimum de 80 %. C’est la première fois qu’un secteur de l’industrie s’organise sur une base volontaire en Europe pour assurer la collecte et le recyclage de ses produits en fin de vie

Comme vous le voyez l’énergie solaire peut participer activement à la réduction de notre dépendance énergétique au Nucléaire. Cependant il ne tiens qu’à nous d’agir pour que les choses avancent dans le bon sens .

Alors agissons pour proposer à nos enfants un monde meilleur pour leur avenir que ce qui se passe en ce moment au Japon ou ce qui c’est passé il y a 25 ans à Tchernobyl.

Ecologiquement votre

Rémy

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »